Castor n°68

Editorial : la biodiversité, pour quoi faire ?

2010 est l’année internationale de la biodiversité. Mais cela suffirat- il à intéresser les gens à cette question ? Car après tout, du moment que l’Homme, espèce animale surprotégée dans nos régions, survit, pourquoi s’embêter avec la disparition d’une petite bête au fin fond de l’arborescence des 1,8 million d’espèces connues du monde animal et végétal ? N’est-ce pas dans l’ordre des choses que la vie évolue et que certaines espèces disparaissent ?

Le hic est qu’il ne s’agit pas de l’évolution naturelle chère à Darwin, résultat d’une meilleure adaptation à un environnement changeant. Les disparitions d’espèces sont aujourd’hui largement imputables aux activités humaines et leurs conséquences sont multiples et massives ; elles sont souvent subites et totalement incontrôlées.
L’hécatombe des abeilles (y compris dans notre région) est venue donner un signal d’alarme qui sera, espérons- le, salvateur. Car il est bien connu que cet insecte sympathique ne se contente pas de nous offrir son miel mais qu’il pollinise aussi un tiers de la production agricole, ce qui veut dire en clair qu’il est indispensable à notre alimentation et donc à notre survie.

Cet exemple montre le lien indissociable qui unit notre espèce à toutes les autres, même s’il est souvent moins direct que dans l’exemple qui précède.
Comme toujours en matière d’environnement, le problème se situe à l’échelle de la planète, mais l’action commence chez soi.
Si vous lisez ce Castor, c’est sans doute que vous avez la chance de vivre dans la vallée de la Bièvre ou sa région, dans un environnement qui laisse encore une place à des milieux naturels variés. La préservation (ou la restauration) de la biodiversité commence donc ici et la plupart des questions évoquées dans ce numéro y sont liées : maîtriser l’urbanisation, prendre en compte les « trames vertes et bleues » dans les aménagements, maintenir des espaces agricoles tout en faisant évoluer le type de culture vers une meilleure prise en compte de l’environnement, défendre le respect du classement en site naturel de la Vallée, toutes ces actions y contribuent.

Olivier Lucas


Documents joints

Castor n°68 - page 1
Castor n°68 - page 1
Castor n°68 - page 2
Castor n°68 - page 2
Castor n°68 - page 3
Castor n°68 - page 3
Castor n°68 - page 4
Castor n°68 - page 4

Articles publiés dans cette rubrique

dimanche 10 octobre 2010
par AVB

Urbanisation dans la vallée de la Bièvre

Le classement de la vallée en juillet 2000 est le résultat de La très forte particularité de cette vallée, mais aussi du constat de sa fragilité environnementale et des besoins de protection spécifique. Son aménagement nécessite donc d’être élaboré avec une approche différente de celle présidant à (...)
dimanche 10 octobre 2010
par AVB

Aménagement du centre de Jouy

Alors que la municipalité a annoncé un projet d’urbanisation importante au sud (120 logements) et au nord (160 logements) de la voie ferrée avec un « alignement urbain », les AVB expriment leurs propositions, fruits d’une élaboration avec d’autres associations Jovaciennes. Au sud de la voie ferrée (...)
dimanche 10 octobre 2010
par AVB

Buc : plus de monde et plus de béton

Entre grands travaux sur l’artère principale de la commune, révision du PLU et constructions de logements et d’infrastructures, c’est toute la physionomie de ce qui était jusqu’à ce jour encore un village qui va se trouver chamboulée. Dans les 5 à 10 ans qui viennent, la population de Buc va croître (...)
dimanche 10 octobre 2010
par AVB

Le « Community planning »

Le « Community planning » ou le construire ensemble à l’anglo-saxone Il n’est pas facile de traduire « community planning » en français, ce que l’on fait en général par le très formel « concertation citoyenne en urbanisme ». Et si l’on ne trouve pas les mots simples pour le dire, n’est-ce pas révélateur (...)
dimanche 10 octobre 2010
par AVB, AVB

Grand Paris

La loi du Grand Paris a été publiée au Journal Officiel du 5 juin 2010. Vous pourrez en trouver le texte intégral sur ce site. Le passage au Sénat a permis d’améliorer nettement le projet issu de l’Assemblée Nationale, même s’il est toujours porteur de menaces pour l’urbanisation autour du fameux métro (...)
dimanche 10 octobre 2010
par AVB, AVB

AMAP et circuits courts

Des intérêts économiques qui se rejoignent En face de l’augmentation du coût des denrées alimentaires pour les consommateurs conjuguée à la baisse des ressources pour les agriculteurs et éleveurs, une solution apparaît de plus en plus évidente et fréquente : l’installation de circuits courts entre (...)
samedi 9 octobre 2010
par AVB

Les actions en faveur de la biodiversité

Le Conseil régional a élaboré une stratégie globale pour préserver la biodiversité et propose la mise en oeuvre de plans d’action. Natureparif est une agence émanant du Conseil régional au service des acteurs de terrain (notamment les élus et les associations). Elle exerce une surveillance de l’état (...)
vendredi 8 octobre 2010
par AVB

Un arbre européen dans l’école

Dans le cadre d’une opération de jumelage électronique entre des établissements scolaires européens, connue sous le nom de eTwinning, 4 écoles (de nationalités belge, italienne, roumaine et française) ont choisi comme thème de projet "le jardin comme source d’inspiration" et ont décidé de planter un (...)
vendredi 8 octobre 2010
par AVB

2010, année de la biodiversité

Que valent les abeilles ? Un milliard de $ si l’on considère la valeur marchande mondiale du miel et de la cire, 790 milliards de $ si l’on considère les 33% de la production agricole qu’elles pollinisent. Cet exemple peut illustrer les enjeux de la biodiversité, et cela valait bien qu’on lui (...)
vendredi 8 octobre 2010
par AVB

La rentrée littéraire des AVB

Le chemin de ronde Albert Lafon, qui trace aussi bien texte que dessins, nous fait parcourir « le chemin de ronde », autour de Bièvres, qu’il a arpenté toute sa vie d’exploitant forestier. Regard tourné vers la localité ou vers ses environs, il nous en conte l’histoire. A travers anecdotes, (...)